Arlette  Hérat, Nadja Monnet, Danielle  Pamart, Lourdes  Segade, Hendrik  Sturm

Au plus près, ensemble

l’entrecroisement art, littérature et sciences humaines pour la compréhension d’un territoire entre ville et nature

Direction : Arlette Hérat et Nadja Monnet
Équipe : Danielle Gille-Pamart, Arlette Hérat, Nadja Monnet, Lourdes Segade, Hendrik Sturm
Financement : Fondation Camargo, Cassis et Labex-Med d’Aix-Marseille.
Date :2014-2017

Ce projet s’est initié par une résidence (du 9 au 11 décembre 2014, puis du 8 au 25 janvier 2015) à la Fondation Camargo de Cassis qui met à concours des séjours pour des collaborations entre chercheurs et artistes. Notre équipe a ouvert la première édition de ces appels d’offre et est composée de Danielle Gille-Pamart (auteure indépendante, Saint Mitre), Lourdes Segade (photographe, Barcelone), Hendrik Sturm (artiste marcheur, Marseille), Arlette Hérat (urbaniste, Marseille) et Nadja Monnet (anthropologue, Toulouse/Barcelone). Nous sommes actuellement en phase d’élaboration d’un support de transmission de cette collaboration et de ses résultat.
Au cours de la résidence, notre but a été de croiser nos regards disciplinaires sur le territoire de Cassis, brouillant les frontières sans pour autant les effacer – entre sciences et arts – et parfois même entre savants et/ou artistes et habitants. Ce processus de dialogue continue actuellement lors de nos séances de travail. Notre objectif est de donner sens aux dynamiques urbaines contemporaines afin de comprendre plus particulièrement comment le vivre ensemble se construit dans une ville marquée par un rapport à la nature très étroit. Cassis fait en effet partie du Parc national des calanques, premier parc national dit « périurbain » d’Europe, expression qui témoigne de l’imbrication entre secteurs urbanisés et espaces naturels caractérisant l’agglomération marseillaise.
Des premiers résultats de recherche sont disponibles à ces liens :
Retour d’expérience « Au plus près, ensemble » – Fondation Camargo

- Participation au Colloque Des formes pour vivre l’environnement Théorie, expériences, esthétique et critique politique (Thème 3 : Formes narratives et récits environnementaux), EHESS, Paris, 1-2 octobre 2015.
Accès à la vidéo de la table ronde où le travail a été présenté

- Poster « Résiliences en territoire cassidain ; retour d’expériences sur une résidence pluridisciplinaire », présenté lors du Congrès euro-méditerranéen La résilience dans le monde du vivant, Marseille 19-21 mai 2016.

EN LIEN AVEC LE CHANTIER DE RÉFLEXION
Être habitant ?

Maria Anita Palumbo, Alessia de Biase (dir.), Michel Agier (dir.)

Barbès, Château Rouge, Goutte d’Or. Ailleurs commence ici.

Anthropologie d’un espace d’altérité dans Paris

Hélène Veiga Gomes

Filmer la transformation urbaine en Méditerranée

Workshop du 11 au 13 Novembre 2017 à

Nadja Monnet

Atelier de conversation

Projection du film de Bernhard Braunstein et débat avec la participation de Nadja Monnet

Mina Saidi-Sharouz

Enfants de Beyrouth 

Projection du film de Sarah Srage et debat avec la participation de Mina Saidi-Sharouz

Nadja Monnet

Étrangers dans leur ville

Les jeunes issus de l’adoption internationale à Barcelone

Nadja Monnet

Photoethnographier l’espace urbain ou comment (d)écrire l’urbain au-delà des mots

Présentation d’un essai multimédia.

Nadja Monnet

Se déplacer sans adultes en ville

récits d’autonomie de jeunes barcelonais