Silvana Ghali, Alessia de Biase (dir.)

Des horizons redessinés ?

Habiter la transformation des Grands Ensembles

Ecole Doctorale : ED 395 MCSPP - Université Paris Nanterre
Financement : Contrat doctoral du Ministère de la Culture et de la Communication (2013-2016).
Directeur : Alessia de Biase
Discipline : Architecture et Ville
Date : 2013 -

D’une conception pionnière, de ce que devait être la vie moderne dans les années 50, à des processus multiples de transformations urbaines, les Grands ensembles étaient et sont toujours les terrains d’expérimentations des architectes. Ils en ont dessiné leurs horizons. Qu’est ce que cette confrontation entre plusieurs horizons nous fait comprendre de la ville d’aujourd’hui et la manière dont on peut l’habiter ? Comment la transformation de ces lieux se déploie aujourd’hui entre la démolition, la reconstruction et la mise en valeur patrimoniale ?

Depuis les années 90, la question de la mise en valeur de l’architecture de XXe siècle est devenu emblématique. En 2008, une vague de labellisation « patrimoine XXe siècle » a commencé dont plusieurs grands ensembles. Quel rôle a le patrimoine dans le processus de transformation urbaine ? est-il un simple outil de transformation urbaine ? Dans un processus de reconnaissance des œuvres d’architectes reconnus, qu’en est-il de l’œuvre silencieuse des habitants, pour modifier et adapter leurs logements selon leurs besoins ?

Les deux terrains choisis, pour répondre à ces questionnements, sont conçus par l’architecte Emile Aillaud, la cité de l’abreuvoir à Bobigny et la cité des Courtilières, afin d’avoir une unité de corpus et de comprendre comment les processus de transformation se met en acte face au même architecte et son œuvre.

Crédits de l’image
Carte postale de la cité de l’abreuvoir
© Guy pour Leconte éditeur, Liaudet David
Voir le site

EN LIEN AVEC LE CHANTIER DE RÉFLEXION
Hériter le futur

Manola Antonioli, Brice Gruet, Mina Saidi-Sharouz

Tourisme religieux, patrimoine et projets urbains dans la métropole de Mashad (Iran).

Mashad 2018-2021

Ioana Iosa

Patrimonialisation, renouvellement urbain et ville durable.

Les défis d’un quartier emblématique des expérimentations architecturales, urbaines et sociales du XXe siècle : la Maladrerie à Aubervilliers

Alessia de Biase (dir.), Juliette Charron, Carolina Mudan Marelli, (...)

NATURPRADI

Nature(s) urbaine(s) en pratique(s) digitale(s)

Juliette Charron, Alessia de Biase (dir.)

La place, un laboratoire urbain ?

« Résoudre » l’espace public : la place des Fêtes

Florence Astrié, Manola Antonioli (dir.)

Lieux de resistance virtuels, lieux d’emancipation reels

De la fabrique du politique via les technologies numériques dans l’espace public

Sara Carlini, Alessia de Biase (dir.)

Imaginer et fabriquer la ville, autrement ?

Implications pratiques et discursives de l’urbanisme « de terrain » dans les processus de transformation urbaine.

Manola Antonioli

Georg Simmel et le champ architectural 

Sociabilité urbaine, paysage et esthétisation du monde

Ornella Zaza

Horizons urbain en expérimentation. Discours et pratiques d’une collectivité territoriale face au numérique

Avis de soutenance de thèse, le 16 janvier 2018 à l’ENSA Paris La Villette

Alessia de Biase, Olivier Boucheron, Sara Carlini, (...)

Le spectre de l’urbanisme temporaire

Pour une critique de la transformation urbaine de la metropole parisienne. Acteurs, dispositifs et enjeux des futurs en ville.

Alessia de Biase, Nancy Ottaviano, Ornella Zaza

Digital Polis

La ville face au numérique : enjeux urbains conjugués au futur

Alessia de Biase (dir.), Piero Zanini (dir.)

Atlas#2 Verona : La dimensione urbana delle fortificazioni

(La dimension urbaine des fortifications)

Federica Gatta

« La technicisation de l’incertitude »

Une réflexion à partir du cas de la transformation du nord-est de la métropole parisienne