Monica Coralli

Espace public et urbanité : le cas de Koungheul au Sénégal

édition l’Harmattan, 2001, 112 p.

L’espace public, considéré comme lieu privilégié d’expression de la « citadinité », est utilisé pour analyser les répercussions de la décentralisation sur la transformation d’un village en ville, dans la commune de Koungheul (Est du Sénégal, 17 000 hab.). Si une volonté politique ne peut à elle seule en décider, quel rôle jouent les individus dans le passage au système urbain et quel statut assument les espaces pendant et à la fin de ce processus ? Pour évaluer les potentialités de cet espace – catalyseur de personnes et d’activités – l’intérêt est axé moins sur ses caractéristiques formelles que sur les phénomènes d’appropriation qui se déploient là. Les pratiques contredisent souvent la géométrie des espaces. La pertinence des paramètres issus de la culture occidentale est mise à l’épreuve par le contexte africain.