Nadja Monnet

Étrangers dans leur ville

Les jeunes issus de l’adoption internationale à Barcelone

coécrit avec Diana Marre et Beatriz San Román
2016 | dans : Ethnologie française, tome XLVII, nº 2, 2016, pp. 335-346.
ISBN : 978-2-13-073386-7, ISSN : 0046-2016, Dépôt légal : 2016, avril.

Les jeunes issus de l’adoption internationale, en Catalogne, convoquent de manière paradoxale la figure de l’étranger décrite par Simmel : à la fois proches et lointains ; semblables pour avoir vécu la majeure partie de leur vie au sein de la population dont leurs parents sont originaires et pourtant souvent considérés comme différents. En effet, bien qu’ils soient pleinement citoyens du lieu où ils ont grandi, bon nombre d’entre eux ne sont pas perçus de cette manière par leurs concitoyens dans les lieux publics. C’est ce paradoxe que nous analyserons ici. Comment ces jeunes adoptés négocient-ils leur présence au sein de la société catalane et quelle place celle-ci leur réserve-t-elle ?

EN LIEN AVEC LE CHANTIER DE RÉFLEXION
Être habitant ?

Arlette Hérat, Nadja Monnet, Danielle Pamart, (...)

Au plus près, ensemble

l’entrecroisement art, littérature et sciences humaines pour la compréhension d’un territoire entre ville et nature

Maria Anita Palumbo, Alessia de Biase (dir.), Michel Agier (dir.)

Barbès, Château Rouge, Goutte d’Or. Ailleurs commence ici.

Anthropologie d’un espace d’altérité dans Paris

Hélène Veiga Gomes

Filmer la transformation urbaine en Méditerranée

Workshop du 11 au 13 Novembre 2017 à

Nadja Monnet

Atelier de conversation

Projection du film de Bernhard Braunstein et débat avec la participation de Nadja Monnet

Mina Saidi-Sharouz

Enfants de Beyrouth 

Projection du film de Sarah Srage et debat avec la participation de Mina Saidi-Sharouz

Nadja Monnet

Photoethnographier l’espace urbain ou comment (d)écrire l’urbain au-delà des mots

Présentation d’un essai multimédia.

Nadja Monnet

Se déplacer sans adultes en ville

récits d’autonomie de jeunes barcelonais

Ferdinando Fava

« Gli spazi della violenze e la violenza degli spazi. [Les espaces de la violence et la violence des espaces.] »