Alice Sotgia

Ina Casa Tuscolano

Biografia di un quartiere romano

éditions Franco Angeli, Milan, 2010, 192 p.

Des barres, cours, tours dessinent une partie de la périphérie de Rome. Entre les anciens aqueducs, ils lèchent les collines qui entourent la ville, en formant le plus grand quartier romain du plan Ina Casa, le Tuscolano.
Dans l’Italie du second après-guerre, le but du plan Ina Casa est d’augmenter l’occupation ouvrière grâce à la réalisation de logements pour travailleurs. Ces logements répondent à un modèle urbain et social bien précis, il quartiere : articulation entre espace individuel et collectif et, objet privilégié de la recherche architecturale, urbaine et sociale.
Longtemps ignoré par l’historiographique, on assiste ces dernières années à une véritable redécouverte du plan Ina Casa, dont la conception aborde des problèmes qui n’ont pas cessés d’être actuels. D’autre part, la valeur architecturale de nombreuses réalisations – comme la célèbre unité d’habitation horizontale de Adalberto Libera – pose d’importantes questions liées à la patrimonialisation.
Grâce aux récits individuels, un long travail de terrain et une recherche fine des sources bibliographiques et des archives, le livre achève du présent au passé un parcours à reculons dans les espaces et les temps de l’histoire du quartier. Dans les discours des habitants, les barres et les tours se transforment en boomerang et gratte-ciels. L’image qui émerge s’éloigne souvent du prévisible et nous amène à repenser le quartier et sa forme comme à une issue en devenir : le résultat d’un processus à regarder pour interpréter le passé et imaginer le futur d’un territoire.

Alice Sotgia est historienne et docteur en urbanisme. Elle est chercheuse au Laboratoire Architecture Anthropologie. Sa recherche intitulé « Édifier sans bâtir. Le Grand Paris, métropole du XXIe siècle » fait partie intégrante de l’observatoire du Grand Paris effectué par le laboratoire. Elle est vacataire à l’ENSA de Paris-Belleville.

EN LIEN AVEC LE CHANTIER DE RÉFLEXION
Le travail du temps dans la ville contemporaine

Alessia de Biase (dir.), Nancy Ottaviano, Piero Zanini

Qualifier la transformation

ou comment se projette l’idée de qualité de vie dans le futur Grand Paris

Alessia de Biase (dir.), Giulia Mensitieri, Alice Sotgia

EAPCV ❘ BX

Etude anthropologique pour le centre ville de Bordeaux

Alessia de Biase (dir.), Eric La Casa, Thierry Lafont, (...)

Rayonnements

Essai de redéfinition de territoires culturels en Ile-de-France

Alessia de Biase (dir.), Sandra Parvu (dir.), Alice Sotgia (dir.), (...)

Observatoire du Grand Paris : 3# Les temps en jeu. Passé, présent et futur dans le devenir de la métropole parisienne

Journée d’études, le 10 mai 2012 à l’ENSAPLV

Claudia Faraone (dir.)

Observer l’absence de la vie dans l’espace urbain : à la recherche de la ville disparue

2010-2011

Alessia de Biase (dir.), Alain Guez (dir.), Chris Younès (dir.)

Séminaire de recherche du programme 3 du LAVUE

2010-11, Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris La Villette, UMR LAVUE 7218 CNRS

Alfonso Femia, Alain Guez, Gianluca Peluffo

« Chronotopie du projet de l’îlot de la poste centrale de Paris »

Sandra Parvu, Alice Sotgia

« L’histoire en projet. La part du récit dans la construction et la rénovation de la cité des 4000 à La Courneuve »

Véronique Zamant

« Aux marges de la patrimonialisation. De la reconnaissance d’un panorama à la gestion d’un paysage culturel »