Alessia de Biase, Manola Antonioli

L’appropriation inventive et critique

Colloque, le 20, 21 et le 22 octobre 2016 à Paris

Lieu : École nationale supérieure d’architecture Paris la Villette et La Colonie (Paris)
Horaire : 20, 21 et le 22 octobre 2016
Organisateurs : Alessia de Biase, Manola Antonioli, Luc Gwiazdzinski, Jacinto Lageira, Françoise Parfait et Gaëtane Lamarche-Vadel
Partenaires : Institut ACTE, UMR 8218 CNRS, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne École nationale supérieure d’architecture de Paris La Villette LAVUE ; Laboratoire Pacte - UMR 5194 CNRS, Université Joseph Fourier de Grenoble, IGA ; Ministère de la Culture (BRAUP).
  Voir le programme
(PDF - 432.7 ko)

L’appropriation est un phénomène à double face : négatif, quand il est un moyen de s’accaparer des biens, des territoires ou de s’arroger des pouvoirs indûment, mais, positif, quand il est un processus d’usage, d’emprunt, de recyclage qui réactualise, re-sémantise, redonne du temps à ce qui a été rejeté, suranné, oublié, en suspens. Inversement, tandis que l’appropriation privatisante peut être perçue comme sécurisante, l’appropriation régénératrice et réparatrice est aussi perçue comme parasitage, désordre, anarchie.

Dans le régime de la propriété privée, des lois protègent le premier mode privé de l’appropriation, tandis que l’autre, relégué à la lisière du droit, est souvent considéré comme relevant de l’usurpation et de l’illégalité. C’est pourtant sur ce dernier versant de l’appropriation convoquant l’intelligence collective que naissent des propositions de vie sociale fines et complexes, et que s’expérimentent les relations aux territoires les plus constructives. En témoignent déjà de nombreuses expériences et des expositions, telles que Alterachitectures, Rearchitectures, Eco urbanisme, Suspended Spaces, ont présentées.

Entre résistance, indignation et désobéissance, les manifestations et occupations temporaires de places (Occupy Wall Street, Indignados, Printemps arabes…), l’installation de Zones à défendre (ZAD), les squats (de subsistance), les campements de SDF ou les « occupations potagères » (jardin d’utopie) sont d’autres formes d’appropriations temporaires qui doivent être examinées.

Qui sont les acteurs de ces appropriations ? Quelles sont ses formes spatiales ? Quels sont les territoires concernés ? À quelles échelles spatiales opèrent-elles ? A quelle échelle temporelle, de l’infra-quotidien à l’événementiel ? Pour quelle durée ? Quels sont les liens entre ces appropriations et les réseaux sociaux ?

Comment ces pratiques entrent-elles en dialogue avec d’autres mouvements tels que les Fab labs ou Hackerspace, le retour du Do it Yourself , du faire et des Makers (Anderson, Lallemand), mais aussi l’économie de la contribution et du partage, les communs (Laval, Dardot) ou les « en-commun » ? Comment analyser ces nouveaux modes d’appropriation ? Les concepts de « territoires », de « moments » (Lefebvre), « situations » (Debord) de « scènes » (Straw) sont-ils pertinents pour saisir ces processus multi-scalaires et fractals. Quels collectifs ? Quels métissages ? Quels impacts sur « l’espace public » (Habermas) et les espaces publics de la ville ?

Programme

JEUDI 20 OCTOBRE
La Colonie, 128 rue La Fayette, 75010 Paris

- 14h00 Accueil
- 14h30 INTRODUCTION GÉNÉRALE À 5 VOIX : Manola ANTONIOLI, Alessia de BIASE, Luc GWIAZDZINSKI, Jacinto LAGEIRA, Gaëtane LAMARCHE-VADEL

IM-PROPRIÉTÉS
Modération : Alessia de Biase

- 15h20 - Paola Berenstein Jacques : La pureté est un mythe : appropriation du populaire dans l’art brésilien des années 1960
- 16h00 Marie-Jeanne Zenetti : Poétiques du squat
- 16h40 Kader Attia : De la réappropriation à la réparation
- 17h20-18h15 : Débat

- 18h30 - Apéritif

VENDREDI 21 OCTOBRE 2016
La Colonie, 128 rue La Fayette, 75010 Paris

- 09h15 Accueil

INVENTIONS ou NORMALISATIONS ?
Modération : Gaëtane Lamarche-Vadel et Luc Gwiazdzinski,
- 09h30 Chloé Bodart : L’appropriation généreuse
- 10h10 Christophe Cuzin : « Y a quelqu’un !? »

Pause-café

- 11h00 Marti Peran : What to do ? Occupy against participation
- 11h40 Laurence Corbel : De quelques cas d’appropriation dans les théories d’artistes : entre transfert conceptuel et trahison créative.
- 12h20-13h15 : Débat

Déjeuner

TOUS DES BANDITS ?
Modération : Jacinto LAGEIRA et Françoise PARFAIT

- 14h30 Hugo PERNET, I hate my music
- 15h10 Valérie Laure BENABOU, Appropriation artistique et propriété intellectuelle : l’art appartient-il à quelqu’un ?

Pause

- 16h00 Ludovic Chemarin© par Damien BEGUET, Achat ou appropriation
- 16h40 Ariel KYROU, Éloge critique des bandits du numérique
- 17h20-18h30 : Débat

SAMEDI 22 OCTOBRE
Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris La Villette, 144 avenue de Flandre, 75019 Paris, Amphithéâtre 11.

- 9h30 Accueil

DES PRATIQUES (PAS) ORDINAIRES
Modération : Manola ANTONIOLI

- 09h45 Mina SHAROUZ-SAIDI, Appropriations spatiales, mixité et genre. L’exemple du métro de Téhéran
- 10h30 Cécile MAHIOU, Appropriation critique : autour d’espèces d’espaces.
- 11h15 Etienne DELPRAT, De l’acte architectural à une architecture en acte
- 12h00-12h45 : Débat

Allocution de clôture
Luc GWIAZDZINSKI, Quelle grammaire pour penser la ville de demain ?

- 20 octobre | La Colonie, 128 rue La Fayette, 75010 Paris.
- 21 octobre | La Colonie, 128 rue La Fayette, 75010 Paris.
- 22 octobre | Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris La Villette, 144 avenue de Flandre 75019 Paris, Amphithéâtre 11.

EN LIEN AVEC LE CHANTIER DE RÉFLEXION
Être habitant ?

Arlette Hérat, Nadja Monnet, Danielle Pamart, (...)

Au plus près, ensemble

l’entrecroisement art, littérature et sciences humaines pour la compréhension d’un territoire entre ville et nature

Maria Anita Palumbo, Alessia de Biase (dir.), Michel Agier (dir.)

Barbès, Château Rouge, Goutte d’Or. Ailleurs commence ici.

Anthropologie d’un espace d’altérité dans Paris

Ferdinando Fava

« Les liens de l’anthropologue et l’anthropologie des liens »

du 17 au 31 janvier 2017 - à l’EHESS et à l’ENSAPLV

Ferdinando Fava, Valeria Hernández, Monique Selim

Althabe à l’épreuve du présent

Journée d’étude, le 16 décembre 2014 à l’Université Paris Diderot-Paris 7

Federica Gatta (dir.), Maria Anita Palumbo (dir.), Véronique Zamant (dir.), (...)

Becoming Local. Transforming spaces redefining localities.

Colloque, le 23-25 octobre 2014 à l’ENSA Paris La Villette

Nadja Monnet

Étrangers dans leur ville

Les jeunes issus de l’adoption internationale à Barcelone

Nadja Monnet

Photoethnographier l’espace urbain ou comment (d)écrire l’urbain au-delà des mots

Présentation d’un essai multimédia.

Nadja Monnet

Se déplacer sans adultes en ville

récits d’autonomie de jeunes barcelonais