Jean-Paul Loubes

La Chine et la Ville au XXIe siècle

La sinisation urbaine au Xinjiang ouïghour et en Mongolie chinoise

éditions Le Sextant, 2015, 256 p.
  Résumé et sommaire
(PDF - 399.5 ko)

Son formidable développement a propulsé la Chine comme la nouvelle puissance mondiale du XXI e siècle, présente sur tous les continents. Sur son territoire même, la soumission des cultures périphériques à un vaste mouvement de sinisation a bouleversé les équilibres. Cet ouvrage permet de comprendre le modèle chinois dans son efficience et son pouvoir de transformation de l’espace urbain, depuis les années 1990, au Xinjiang ouïghour et en Mongolie intérieure.
Outil stratégique dans la sinisation des villes-oasis des Routes de la soie, de peuplement ouïghour et de confession musulmane, la régularité chinoise modèle les zones d’expansion que sont, avec le Tibet, le Xinjiang et la Mongolie. Cette réorganisation de l’espace, engagée en réalité au début de notre ère, connaît depuis une vingtaine d’années une rapidité et une radicalité exceptionnelles. Des scénarii inédits de destruction, de transformation ou d’édification de villes apparaissent : à Kashgar, Urumqi, Turfan, Ordos. Un ouvrage essentiel pour comprendre les transformations de l’espace urbain et des cultures dans cette partie du monde.

Architecte, anthropologue, Jean-Paul Loubes vit à Bordeaux et a consacré à l’Asie centrale et à la Chine de nombreuses études de terrain. Ses travaux ont fait l’objet de plusieurs livres : Architecture et urbanisme de Turfan (L’Harmattan, 1998), Maisons creusées du Fleuve jaune (Créaphis, 1989), Voyage dans la Chine des cavernes (Serge Sibert , photographe. Arthaud, 2003), les Dépossédés (Edith Roux photographe. Transphotographic Press, 2012).

EN LIEN AVEC LE CHANTIER DE RÉFLEXION
Par-delà les modèles

Olivier Boucheron, Maria Anita Palumbo

L’infraordinaire de la Modernité 1 : L’entre-deux barres

Une ethnographie à travers le Monde de la transformation, par les habitants, des ensembles de logements collectifs

Nava Meron, Alessia de Biase (dir.)

Le rituel et la pratique de l’espace materiel et virtuel de la ville orthodoxe juive

Olivier Boucheron, Monica Coralli, Ferdinando Fava, (...)

L’entre-deux barres.

Une ethnographie de la transformation des ensembles de logements collectifs par leurs habitants

Nava Meron

Traverser le seuil de la ville orthodoxe juive.Repères et pratiques de l’entre-soi à travers le cas d’étude d’Elad, Israël

Avis de soutenance de thèse, le 24 janvier 2017 à l’ENSA Paris La Villette

Olivier Boucheron, Maria Anita Palumbo

Journée d’étude franco-mongole d’architecture et d’urbanisme

Journée d’étude, le 24 septembre 2015 en Mongolie

Manola Antonioli

Biomimétisme

Science, design et architecture

Alessia de Biase, María A. Castrillo Romón, Albert Levy

Patrick Geddes en héritage

Véronique Zamant

« Subtiles divergences. Le patrimoine carioca entre « paisagem cultural » et « paysage culturel ». »

Olivier Boucheron, Monica Coralli, Maria Anita Palumbo

Grande Place

Carnet de terrain à Dakar

Olivier Boucheron, Monica Coralli, Maria Anita Palumbo

Liberté(s)

Carnet de terrain à Dakar

Olivier Boucheron, Monica Coralli, Maria Anita Palumbo

Salam alikoum

Carnet de terrain à Dakar