Piero Zanini (dir.), Alessia de Biase, Federica Gatta, Nancy Ottaviano, Maria Anita Palumbo, Alice Sotgia

Observatoire du Grand Paris

Ou comment se construit le futur de la métropole contemporaine

Financeurs : LAA-LAVUE CNRS
Coordination : Piero Zanini
Équipe : Alessia de Biase, Federica Gatta, Nancy Ottaviano, Maria Anita Palumbo, Alice Sotgia
Date : 2008-2018

Résumé de la problématique

Lors du lancement de l’appel à consultation internationale pour l’avenir de l’agglomération parisienne, le LAA/LAVUE a décidé de faire de ce moment de réflexion collective, un objet de recherche du laboratoire. Il s’agira pour nous de construire, à partir de l’objet d’étude qu’est le Grand Paris et après l’appel à consultation internationale « Grand pari(s) de l’agglomération parisienne », une lecture anthropologique des enjeux que soulève la construction de l’avenir d’une métropole contemporaine.

Notre réflexion porte premièrement sur deux aspects :

- Le « comment » de l’élaboration d’un horizon futur d’une métropole globale.
- La question du récit, c’est-à-dire, du « comment » raconter une vision du futur pour qu’elle puisse devenir quelque chose de partagé et approprié par la plupart des sujets impliqués.

Afin d’expérimenter un travail de recherche dynamique, chercheurs, doctorants et étudiants travaillent à la mise en place d’un « Observatoire du Grand Paris ».
Le site est naît en octobre 2008 à intérieur du séminaire de master « Architectures et villes face à la mondialisation » (coord. par Alessia de Biase, ENSAPB). Dans un premier temps, l’équipe a suivi l’élaboration des projets, pour proposer une étude du contexte de ces productions à la fois théoriques et opérationnelles dont la problématique majeure se situe à l’articulation de différentes échelles, tant spatiales que temporelles. Le travaille sur les projets proposés s’est déroulé en analysant les formes de récit, d’imaginaires du futur et d’articulations d’échelles de chaque équipe d’architectes.
Aujourd’hui le site se propose de poursuivre ce regard « au présent » sur les transformations métropolitaines, en élargissent la vision sur les débats participatifs et institutionnels alimentés par le Grand Paris. La recherche de la représentation simultanée des mutations urbaines physiques en cours et de la production d’imaginaire qu’ils impliquent pour les différents acteurs, sera construite à travers le croisement d’informations et analyses à différents niveaux.La question méthodologique constitue l’un des principaux axes de réflexion développé dans cette recherche. Il s’agira notamment d’explorer de nouveaux types d’outils permettant un suivi dynamique et continu de la recherche. La construction, en effet, au jour le jour de ce site Internet interactif est conçu comme le réel support du travail scientifique et pédagogique de l’équipe.

La question méthodologique, largement explorée dans la structuration de ces deux séminaires, constitue l’un des principaux axes de réflexion développé dans cette recherche. Il s’agira notamment d’explorer de nouveaux types d’outils permettant un suivi dynamique et continu de la recherche. Celle-ci se construira en effet au jour le jour autour d’un site Internet interactif qui deviendra le réel support du travail scientifique et pédagogique de l’équipe.

Ont collaboré :
Aline Couri (Architecte), Etienne Delprat (architecte), Alain Guez (architecte et urbaniste), Marianita Palumbo (anthropologue), Anne Claire Vallet (Architecte et anthropologue), Eduardo Teixeira de Carvalho (architecte) et les étudiants du séminaire de Master
"Architectures et Villes face à la mondialisation" .
Consulter le site de l’observatoire

EN LIEN AVEC LE CHANTIER DE RÉFLEXION
Hériter le futur

Manola Antonioli, Brice Gruet, Mina Saidi-Sharouz

Tourisme religieux, patrimoine et projets urbains dans la métropole de Mashad (Iran).

Mashad 2018-2021

Ioana Iosa

Patrimonialisation, renouvellement urbain et ville durable.

Les défis d’un quartier emblématique des expérimentations architecturales, urbaines et sociales du XXe siècle : la Maladrerie à Aubervilliers

Alessia de Biase (dir.), Juliette Charron, Carolina Mudan Marelli, (...)

NATURPRADI

Nature(s) urbaine(s) en pratique(s) digitale(s)

Juliette Charron, Alessia de Biase (dir.)

La place, un laboratoire urbain ?

« Résoudre » l’espace public : la place des Fêtes

Florence Astrié, Manola Antonioli (dir.)

Lieux de resistance virtuels, lieux d’emancipation reels

De la fabrique du politique via les technologies numériques dans l’espace public

Sara Carlini, Alessia de Biase (dir.)

Imaginer et fabriquer la ville, autrement ?

Implications pratiques et discursives de l’urbanisme « de terrain » dans les processus de transformation urbaine.

Manola Antonioli

Georg Simmel et le champ architectural 

Sociabilité urbaine, paysage et esthétisation du monde

Ornella Zaza

Horizons urbain en expérimentation. Discours et pratiques d’une collectivité territoriale face au numérique

Avis de soutenance de thèse, le 16 janvier 2018 à l’ENSA Paris La Villette

Alessia de Biase, Olivier Boucheron, Sara Carlini, (...)

Le spectre de l’urbanisme temporaire

Pour une critique de la transformation urbaine de la metropole parisienne. Acteurs, dispositifs et enjeux des futurs en ville.

Alessia de Biase, Nancy Ottaviano, Ornella Zaza

Digital Polis

La ville face au numérique : enjeux urbains conjugués au futur

Alessia de Biase (dir.), Piero Zanini (dir.)

Atlas#2 Verona : La dimensione urbana delle fortificazioni

(La dimension urbaine des fortifications)

Federica Gatta

« La technicisation de l’incertitude »

Une réflexion à partir du cas de la transformation du nord-est de la métropole parisienne