Ioana Iosa

Patrimonialisation, renouvellement urbain et ville durable.

Les défis d’un quartier emblématique des expérimentations architecturales, urbaines et sociales du XXe siècle : la Maladrerie à Aubervilliers

Direction : Ioana Iosa, Sabrina Bresson
Équipe : Céline Barrère, Sabrina Bresson (dir.), Abigail Erenati, Ioana Iosa (dir.), Anaïs Leblon, Flavie Pinatel
Financement : Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord.
Date :2017-2019

Après une période de délaissement marquée par des changements de peuplement et des formes de stigmatisation sociale, la Maladrerie à Aubervilliers fait désormais l’objet du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU), qui vise à revaloriser le quartier tout en relevant les défis de la « durabilité », c’est-à-dire d’un développement économiquement efficace, socialement équitable et écologiquement soutenable. Ainsi, les mutations en cours à la Maladrerie s’inscrivent dans un triple processus de patrimonialisation, renouvellement urbain et développement durable. Elles constituent donc un point d’observation heuristique pour analyser les enjeux de requalification physique et symbolique d’un patrimoine habité du XXe siècle (Gravari-Barbas, 2005), tout comme les continuités et discontinuités qui accompagnent les transformations d’un quartier populaire. Le patrimoine du XXe siècle peut-il agir comme levier du renouvellement urbain et du développement durable ? Quels sont les effets, intentionnels ou non, de la patrimonialisation sur la rénovation urbaine et inversement (Veschambre, 2014 ; Morovich, 2014) ? Y a-t-il des injonctions contradictoires ou des tensions entre des modèles/outils de gestion pour ces espaces présentant un intérêt architectural, technique et culturel ? Quels sont les acteurs impliqués ? Quelles sont leurs revendications et leur capacité d’action ? Répondre à ces questions, c’est engager une réflexion sur la capacité de l’architecture du XXe siècle à construire une ville plus durable et plus citoyenne.

EN LIEN AVEC LE CHANTIER DE RÉFLEXION
Hériter le futur

Manola Antonioli, Brice Gruet, Mina Saidi-Sharouz

Tourisme religieux, patrimoine et projets urbains dans la métropole de Mashad (Iran).

Mashad 2018-2021

Alessia de Biase (dir.), Juliette Charron, Carolina Mudan Marelli, (...)

NATURPRADI

Nature(s) urbaine(s) en pratique(s) digitale(s)

Alessia de Biase, Ioana Iosa, Alice Sotgia, (...)

Le tourisme et le patrimoine dans la fabrique du Grand Paris

Juliette Charron, Alessia de Biase (dir.)

La place, un laboratoire urbain ?

« Résoudre » l’espace public : la place des Fêtes

Florence Astrié, Manola Antonioli (dir.)

Lieux de resistance virtuels, lieux d’émancipation réels

De la fabrique du politique via les technologies numériques dans l’espace public

Sara Carlini, Alessia de Biase (dir.)

Imaginer et fabriquer la ville "autrement" ?

Implications pratiques et discursives de l’urbanisme « de terrain » dans les processus de transformation urbaine.

Alessia de Biase, Valerie Jouve

Retour de Fordlandia

Colloque et exposition

Sara Carlini, Janet Hetman, Carolina Mudan Marelli, (...)

Ugo Rossi

Forfait 3 jours 2018, du 5 au 7 juin 2018 au LAA

Manola Antonioli

Georg Simmel et le champ architectural 

Sociabilité urbaine, paysage et esthétisation du monde

Alessia de Biase, Nancy Ottaviano, Ornella Zaza

Digital Polis

La ville face au numérique : enjeux urbains conjugués au futur

Alessia de Biase (dir.), Piero Zanini (dir.)

Atlas#2 Verona : La dimensione urbana delle fortificazioni

(La dimension urbaine des fortifications)

Federica Gatta

« La technicisation de l’incertitude »

Une réflexion à partir du cas de la transformation du nord-est de la métropole parisienne