Nava Meron

Pratique / respect du site

Retour sur le terrain

16 septembre 2012 | Carnet de terrain à Elad, Israël


Elad se trouve à côté d’un site archéologique reconnu par le Service National des Antiquités. En son sein, on trouve des vestiges archéologiques placés au milieu de la coulée verte, c’est d’ailleurs probablement l’une des raisons de son emplacement afin de les préserver.

Un pied nu de panneau arraché se trouve sur l’un des côtés du site. C’était probablement un panneau d’information. Il témoigne maintenant de la négligence et du manque d’importance qu’on y attache : le site sert de terrain de jeu ; des enfants grimpent sur les grosses pierres sans forcément connaître leur signification. Situation d’autant plus absurde car dans cette ville, on attache tant d’importance au livre sacré mais très peu aux vestiges qui pourraient être de cette époque, ou d’ailleurs d’une autre. C’est comme s’il y avait un écart entre la pratique dans le faire et la pratique des faits. Le lieu n’a de l’importance que dans la mesure où il permet la pratique religieuse, il n’est pas sacré par lui-même (comme l’entend Eliad) mais par la pratique qui s’y déroule. Du coup on peut jouer dans le site archéologique car il n’a pas de lien avec la pratique.

Partout ailleurs en Israël, le respect presque religieux des vestiges archéologiques en terme de traces et de témoignages d’une autre époque implique la protection et l’information du lieu, tandis que là non. Sur le site de la mairie, aucune valorisation de l’Histoire, pas de place pour les vielles pierres. Le fonctionnement administratif et civil est essentiel et ne laisse aucune place à ce site, ni même en terme d’intérêt touristique, pourtant le choix de le garder est évident.

EN LIEN AVEC LE CHANTIER DE RÉFLEXION
Architectures et villes face à la mondialisation

Alessia de Biase (dir.), Paola Berenstein Jacques (dir.), Federica Gatta

L’architecture et le droit à la ville dans le contexte de la globalisation

Alessia de Biase (dir.), Alain Guez, Nancy Ottaviano, (...)

Habiter en hauteur à Paris

ou comment se construit la notion de hauteur dans une métropole contemporaine

Monica Coralli (dir.), Maria Anita Palumbo (dir.)

Modèles en question

Influence chinoise sur les formes urbaines au Bénin

Alessia de Biase (dir.), Sandra Parvu (dir.), Alice Sotgia (dir.), (...)

Observatoire Grand Paris : 2# Les empreintes super-structurelles, ou la dialectique local-global dans le devenir de la métropole parisienne

Journée d’études, le 20 janvier 2012, à l’ENSA Paris La Villette

Alessia de Biase (dir.), Sandra Parvu (dir.), Alice Sotgia (dir.), (...)

Observatoire du Grand Paris : 1# Appréhender le socle, ou comment composer avec la base du Grand Paris

Journée d’études, le 10 juin 2011 à l’ENSA Paris La Villette

Alessia de Biase (dir.), Michel Agier (dir.), Anne Raulin (dir.)

Frontières et mouvements de la ville. Comparaisons internationales en anthropologie urbaine

Séminaire doctoral de 2011 à 2015 à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS)

Jean Attali (dir.), Olivier Boucheron, Laurent Joubert, (...)

Trames agricole, trames urbaines

Piero Zanini

« Paesaggi dialettici : tempi e contrattempi dell’abitare »

Alessia de Biase (dir.), Augustin Berque (dir.), Philippe Bonnin (dir.)

Donner lieu au monde : la poétique de l’habiter

Actes du colloque de Cerisy-la-Salle

Nava Meron

Voir / savoir

Retour sur le terrain

Nava Meron

Ajouts / rajouts

Retour sur le terrain

Nava Meron

Coulée verte

Retour sur le terrain