Méthode LAA : Cartes habitantes

Alessia de Biase (dir.), Hector Quiroz Rothe (dir.), Giulia Mensitieri

Choisir le lieu où travailler

Qu’est-ce qui fait quartier à Mexico aujourd’hui ?

8 février 2008 | Carnet de bord Workshop Mexico City


Mexico est le troisième centre urbain le plus étendu au monde. Plus de vingt millions de personnes y habitent. Mexico est aussi un lieu où l’équilibre déséquilibré de notre monde contemporain prend forme de façon très lisible, dans l’espace.
À l’intérieur de l’immensité de ce tissu urbain, au centre-ouest, on a découpé notre tranche.

Où exactement ?
Vers l’ouest.
Oui, mais où à l’ouest ?
Au centre-ouest, pas loin de l’ouest mais un peu plus au centre.
Localisateurs et indicateurs spatiaux mis à part, notre tranche n’a pas été découpée de façon arbitraire. Il s’agit en effet d’un fragment de ville qui est à notre avis un laboratoire privilégié, à travers lequel observer certains des jeux et des enjeux les plus caractéristiques des villes contemporaines.

Notre tranche englobe la Colonia Hipódromo-Condesa que l’on peut identifier dans la carte par la forme elliptique de l’ancien hippodrome, aujourd’hui Parque México. Ce quartier, le plus branché du Monstruo (le Monstre, nom par lequel on désigne la ville de Mexico) constitue presque un écosystème à part, avec ses cafés de tendance, ses sushi bar, ses boutiques de jeunes créateurs, et ses magnifiques édifices art-déco, harmonieusement juxtaposés à des immeubles d’architecture beaucoup plus récente. La Condesa et la voisine Colonia Roma (toutefois moins homogène dans la population et dans le bâti) font partie de ces espaces dans lesquels le phénomène dit de mondialisation culturelle prend forme dans sa façon la plus lisible, consciente, revendiquée.
Au-delà de l’intérêt qui en soi peut avoir une étude de terrain sur un espace tel que celui que l’on vient de présenter, ce qui nous semble en réalité fondamental c’est d’observer comment ce lieu s’inscrit dans un tissu urbain dense en contradictions, en juxtapositions frappantes, et qui présente d’une rue à l’autre des réalités socio-spatiales très hétérogènes.
C’est pourquoi mises à part la Condesa et La Roma, notre tranche inclue des colonias telles que la Doctores, ou la Chapultepec, colonias bien plus populaires. Notre tranche présente des lieux qui sont certes en continuité spatiale, mais qui sont très distants dans les usages de l’espace, dans les pratiques et les discours des habitants, ainsi que dans les catégories socio-professionnelles des habitants mêmes.
Une tranche à Mexico donc, comme terrain privilégié où observer de façon critique de différentes formes de relation à l’espace, des différentes formes de socialité, pour mener peut-être, à une échelle plus ample, une réflexion sur les dynamiques de juxtaposition, d’inclusion et d’exclusion de la ville contemporaine.

Workshop, Faculté d’Architecture, UNAM, Mexico city, salle K du 11 au 21 février 2008.
Pour lire les autres nouvelles du workshop

EN LIEN AVEC LE CHANTIER DE RÉFLEXION
Nouvelles méthodes pour les territoires contemporains

Cristina Rossi (dir.), Monica Coralli, Etienne Delprat, (...)

Qu’est-ce qui fait ville dans le 93 ?

Projet "Planète Terre" : Expérimentation méthodologique avec des élèves de collège

Alessia de Biase (dir.), Marguerite Bonnin, Flora Collignon, (...)

Qu’est-ce qui fait centre dans une ville du 93 ?

Projet "Planète Terre" : Expérimentation méthodologique avec des élèves de collège

Nadja Monnet (dir.)

Espace urbain et genre en contexte méditerranéen

Parcours « sonoro-photographiques » des usagers de la Place de Catalogne à Barcelone.

Alice Sotgia

S’il faut une fleur pour faire le monde

Séminaire Observatoire du Grand Paris, le 13 avril 2010

Alessia de Biase

De l’appréhension de la ville contemporaine. Processus matériels et discours

Séminaire doctoral de 2009 à 2011 à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS)

Barbara Morovich

La micro-échelle ou l’échelle archéologique pour une méthode d’enquête en anthropologie urbaine

Séminaire Observatoire Grand Paris, le 28 janvier 2010

Alessia de Biase

« Por uma postura antropologica de appreensao da cidade contemporanea »

Alessia de Biase (dir.), Giulia Mensitieri, Alice Sotgia

EAPCV | BX Etude anthropologique pour le Centre Ville de Bordeaux

Barbara Morovich (dir.)

Mobilités

Alessia de Biase (dir.), Hector Quiroz Rothe (dir.), Giulia Mensitieri

Rassembler les morceaux...

Qu’est-ce qui fait quartier à Mexico aujourd’hui ?

Alessia de Biase (dir.), Hector Quiroz Rothe (dir.), Giulia Mensitieri

Le jeu du compromis

Qu’est-ce qui fait quartier à Mexico aujourd’hui ?

Alessia de Biase (dir.), Hector Quiroz Rothe (dir.), Giulia Mensitieri

Colonia ou Barrio ?

Qu’est-ce qui fait quartier à Mexico aujourd’hui ?