Leandro  Peredo, Alessia de Biase (dir.)

Des valeurs aux limites

Sur l’amélioration des quartiers informels dans des sites patrimoniaux.

Ecole Doctorale : ED 434 Ecole de Géographie de Paris - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Directeurs : Alessia de Biase et Piero Zanini
Discipline : Architecture, Villes, Territoires
Date : 2015 -

Les Nations Unies ont récemment adopté le Nouvel Agenda Urbain. Cet accord international, bien qu’il ne fixe pas des objectifs spécifiques contraignants, promeut une supposée « vision partagée » de la communauté internationale sur le future de l’urbanisation de la planète. Il se propose ainsi de nourrir un spectre de thèmes urbains beaucoup plus vaste que l’ancien Agenda Habitat, adopté en 1996. De ce fait, différents acteurs ayant un certain degré d’action sur l’urbain se sont mobilisés pour y rajouter une contribution. L’UNESCO et l’ICOMOS ont dirigé la réflexion sur le rôle de la culture et du patrimoine urbains dans l’avenir des villes.

Dans ce rapprochement institutionnel inédit entre développement et cultures urbaines, quelques frictions inévitablement émergent. Nous nous y intéressons spécifiquement sur le rôle que le patrimoine peut avoir dans des contextes d’inégalité spatiale, tels que les bidonvilles. Des questionnements se manifestent : quels rapprochements possibles entre la politique de transformation « durable » de bidonvilles et celle de la conservation du patrimoine urbain ? Comment rendre visible dans des contextes d’informalité les liens entre les droits à l’habitat convenable et au patrimoine ?

Gardant une approche anthropologique, la thèse porte un regard critique de comment des usages contestataires et une certaine « démocratie patrimoniale » participent à la transformation de la ville contemporaine, à l’heure où un nouvel agenda urbain international voit le jour.

Crédits de l’image
Edition de l’auteur sur photo de © JR « Women are heroes, Brazil », 2008.
Voir le site
JR

EN LIEN AVEC LE CHANTIER DE RÉFLEXION
Récits de paysages

Alessia de Biase (dir.), Sandra Parvu, Cristina Rossi, (...)

Paysages en récit

Pour une approche anthropologique à l’Atlas du paysage de la Seine-Saint-Denis

Alessia de Biase (dir.), François Bruneau, Piero Zanini

Habiter l’autoroute

Flore Bringand, Alessia de Biase (dir.)

La forme du territoire productif

Décryptage du modèle spatial des zones d’activités dans les territoires périurbains

Hala Obeid, Manola Antonioli (dir.)

Les limites dans la ville, la ville comme limite

Repenser les fragmentations et les discontinuités géographiques et sociales traçant les nouvelles frontières dans les villes du Moyen Orient : Beyrouth, Jérusalem, Dubai

Carolina Mudan Marelli, Alessia de Biase (dir.)

Repenser la mesure de la biodiversité urbaine à travers les pratiques apicoles d’une ville de la première couronne Parisienne.

Entre indicateurs globaux et questions locales.

Hélène Veiga Gomes

Des images de la ville aux imaginaires urbains. Répresenter la transformation du paysage d’Intendente à Lisbonne

Avis de soutenance de thèse, le 28 Janvier 2016 à l’ENSA Paris La Villette.

Alessia de Biase (dir.), Piero Zanini (dir.), Carolina Mudan Marelli

Sottosopra

Workshop de recherche du 24 avril au 2 mai 2015 à Mezzocorona, Italie

Alessia de Biase (dir.), Piero Zanini (dir.), François Bruneau, (...)

Qu’est-ce que l’on voit d’ici ?

Workshop de recherche du 3 au 11 mai 2013 à Vérone, Italie

Véronique Zamant

"Le paysage culturel, entre préservation et développement. Les enjeux institutionnels de la patrimonialisation du paysage de Rio de Janeiro"

Véronique Zamant

De l’individuel au collectif, des mythes aux pratiques.

Le paysage culturel de Rio de Janeiro vu par ses habitants

Alessia de Biase, Cristina Rossi, Alice Sotgia, (...)

Paysages en récit

Pour une approche anthropologique des atlas des paysages de la Seine-Saint-Denis