Manola Antonioli

Saturations

Individus, collectifs, organisations et territoires à l’épreuve

Manola Antonioli, Guillaume Drevon, Luc Gwiazdzinski, Vincent Kaufmann, Luca Pattaroni (dir.)
Préface : Yves Citton
Grenoble : Elya Éditions, 2020

Quelle place pour les temps d’arrêt, les vides, les friches, l’ombre et le silence, la vacance et l’ennui, le mystère et les opacités dans une société du 24/7, de l’accélération et de la transparence ? Quelles sont les dynamiques à l’œuvre dans ce remplissage ? Quelles formes de citadinité se construisent et se recomposent dans ce jeu de saturations ? Quels sont les risques de cette saturation des temps, des espaces et des parts de cerveaux disponibles ? Quels impacts sur la santé, les organisations, les territoires et la démocratie ? Quelle place pour les invisibles et les territoires périphériques ? Quelles formes d’adaptations et de résistances ? Comment habiter ces saturations ? Jusqu’où doit-on remplir et densifier ? Quelles résistances et stratégies à l’échelle des individus, des communautés, des organisations et des territoires ? Comment improviser ? Qui sont les « creuseurs de trous »dans ces permanences et continuités ? Où sont les fêlés et les fêlures qui laissent passer un peu de lumière ? Face aux exigences de réduction des risques et de mise en garantie des qualités urbaines, comment penser les marges de manœuvre et d’appropriation de la ville ? Quelle place laisser à la création, au lâcher prise, à la rencontre, à la non-organisation, aux émergences et aux joyeux « désordres » ? Enfin, comment imaginer une « rythmologie », un « urbanisme des temps », un « design des politiques publiques », voire une « écologie existentielle » ? Peut-on simplement penser politique et espace public sans écart ? Ce sont là quelques unes des questions abordées dans cet ouvrage international et « indisciplinaire ».

EN LIEN AVEC LE CHANTIER DE RÉFLEXION
Être habitant ?

Nadja Monnet (dir.), Ornella Zaza

De l’(in)hospitalité des centres commerciaux à la soutenabilité de l’urbanisme commercial

Analyse urbaine de sites existants en région PACA et regards prospectifs

Alessia de Biase (dir.), Alice Sotgia, Valeria Volpe, (...)

Habiter Frugès

Anthropologie d’un site patrimonial

Nadja Monnet, Hendrik Sturm

Au plus près, ensemble

l’entrecroisement art, littérature et sciences humaines pour la compréhension d’un territoire entre ville et nature

Deborah Feldman, Alessia de Biase (dir.)

Restez chez vous !

L’intime et son architecture à l’ère numérique.

Victorine Dréau, Manola Antonioli (dir.)

L’agriculture urbaine comme stratégie de construction de commun autour de la mémoire et du territoire à Medellin

Maria Anita Palumbo, Michel Agier (dir.), Alessia de Biase (dir.)

Barbès, Château Rouge, Goutte d’Or. Ailleurs commence ici.

Anthropologie d’un espace d’altérité dans Paris

Hélène Veiga Gomes

Filmer la transformation urbaine en Méditerranée

Workshop du 11 au 13 Novembre 2017 à

Nadja Monnet

Atelier de conversation

Projection du film de Bernhard Braunstein et débat avec la participation de Nadja Monnet

Mina Saidi-Sharouz

Enfants de Beyrouth 

Projection du film de Sarah Srage et debat avec la participation de Mina Saidi-Sharouz

Juliette Charron, Alessia de Biase, Solène Leray

Habiter la pandémie. Relation entre habitabilité et accessibilité urbaines à Paris sous la Covid-19

Article

Ioana Iosa

Mises en lumière et zones d’ombre dans l’ouverture au public de la Petite Ceinture ferroviaire de Paris

Article

Ioana Iosa (dir.)

Architecture et logement social, quels renouvellements ?

Direction d’un numéro de revue