Manola Antonioli, Nadja Monnet

Terrains d’aventure du passé/pour l’avenir

TAPLA - LABEX « Les passés dans les présents »

Financeurs : LABEX « Les passés dans les présents » - Thème « Mémoires pour le futur ? Politiques, médiations, prospectives »
Raveneau Gilles – LESC, Université Paris Nanterre
Clothilde Roullier – Archives Nationales
Équipe : Manola Antonioli, PR ENSA Paris-La Villette, LAA-LAVUE.
Baptiste Besse-Patin, DR en sciences de l’éducation – chercheur associé au laboratoire EXPERICE.
Florence Bouillon, MCF Université Paris 8, ALTER-LAVUE.
Fraser Brown, PR, Leeds University.
Fanny Delaunay – DR en urbanisme – MCFa ENSAP Val de Seine – Urbaniste SCOP Atelier 15, CRH-LAVUE.
Serge Gerbaud, retraité du Logement Social, des Centres Sociaux, Adajep
Sandrine Gill, chargée d’études documentaires, Archives nationales.
Rainier Hoddé, PR émérite ENSA, responsable réseau Pédagogies coopératives, CRH-LAVUE.
Jonathan Landau, archiviste Pajep-Fonjep.
Clémence Lescuyer, chargée d’études documentaires, Archives nationales.
Nadja Monnet, anthropologue et ethnographe de l’urbain, MCF ENSA de Marseille, LAA-LAVUE.
Aurélien Ramos, paysagiste et doctorant CRH-LAVUE, MCA EnsapBx.
Gilles Raveneau, anthropologue, MCF, UMR LESC, Université Paris-Nanterre : responsable et membre du comité du projet.
Vincent Romagny, doctorant, Université de Paris 8, commissaire d’exposition, auteur.
Nathalie Roucous, MCF Experice, Université Paris-13.
Clothilde Roullier, chargée d’études documentaires, Archives nationales : coresponsable et membre du comité du projet.
Rozenholc Caroline, Géographe, MCF ENSA Paris-Val de Seine.
Période : septembre 2020-2023

Le projet de recherche « Terrains d’aventure du passé/pour l’avenir (TAPLA) », porté par une équipe pluri-disciplinaire entend établir une archéologie des expériences de terrains d’aventure, des années 1970 à nos jours. Il vise à comprendre l’héritage laissé par ces dispositifs apparus durant la Seconde Guerre mondiale au Danemark et progressivement étendus à différents pays d’Europe, dont la France. Interroger l’héritage de ces espaces d’invention et d’expérimentation de méthodes actives aux carrefours d’innovation pédagogiques multiples, ouvre des perspectives pour repenser les espaces de jeux et la place des enfants dans nos villes et la manière de fabriquer les espaces urbains pour les enfants, mais surtout par les enfants et l’ensemble de leurs usagers. Si les terrains d’aventure peuvent apparaître comme un épisode qui n’aurait pas eu de suite, nous voudrions suggérer, au contraire, que cette expérience se prolonge aujourd’hui, non seulement avec la réouverture de quelques rares terrains d’aventure, mais surtout à travers de nouvelles initiatives comme les abris de loisirs, les jardins partagés, etc. D’autre part, réponses pragmatiques à un contexte socio-spatial en crise, équipements collectifs construits par leurs usagers, instruments d’aménagement temporaire, réversible et peu coûteux, les terrains d’aventure entrent en résonance aujourd’hui avec la recherche, chez les acteurs de la fabrique de la ville contemporaine, de modèles tels que l’urbanisme tactique ou transitoire, voire le do it yourself. Il s’agira ainsi de cerner au mieux, à travers une approche transdisciplinaire, le patrimoine méconnu des terrains d’aventure pour éclairer ce qui est présenté comme de « nouveaux modèles » en les inscrivant dans une généalogie des pratiques de fabrication de l’espace par l’action directe. Dans cette recherche-action, d’une durée de trois ans, dans laquelle dialogueront professionnel·le·s, enseignant·e·s-chercheur·e·s et étudiant·e·s en ENSA, nous chercherons à mettre en avant les legs et l’impact que les terrains d’aventure ont eu sur celles et ceux qui les ont pratiqués (tant enfants qu’adultes) ou les pratiquent encore, ainsi que leurs potentialités dans l’aménagement des espa-ces urbains futurs.
Le projet s’organise selon deux axes de recherche principaux :
1. Les terrains d’aventure : le jeu comme fabrication de l’espace
1.1. Fabriquer en jouant / jouer en fabriquant
1.2. Co-construire
1.3. RéemploiRetour ligne automatique
1.4. Pouvoir d’agir, risque et et prise d’autonomie

2. Nouvelles formes de pédagogie de plein-air
2.1. Les écoles de plein air franciliennes
2.2. Les « tentatives » d’accueil d’enfants autistes de Fernand Deligny
2.3. Les « écoles dans la nature »
2.4. Les jardins partagés de nos villes d’aujourd’hui
2.5. "L’anti-école" italienne de Global Tools (1973)

EN LIEN AVEC LE CHANTIER DE RÉFLEXION
Hériter le futur

Alessia de Biase (dir.), Ornella Zaza (dir.)

Territoires numériques, entre ruralité et urbanité ?

Etude sur l’impact de l’innovation numérique dans la commune rurale d’Arvieu

Brice Gruet (dir.), Mina Saidi-Sharouz (dir.), Alessia de Biase, (...)

Tourisme religieux, patrimoine et projets urbains dans la métropole de Mashad (Iran).

Mashad 2018-2021

Ioana Iosa

Patrimonialisation, renouvellement urbain et ville durable

Les défis d’un quartier emblématique des expérimentations architecturales, urbaines et sociales du XXe siècle : la Maladrerie à Aubervilliers

Meryam Benabdeljelil, Manola Antonioli (dir.)

La « Smart City », entre utopie moderne et réalité, une transition du concept à la pratique

Maxim Geny, Manola Antonioli (dir.)

La dimension-image de l’architecture Dispositifs et stratégies du courant post-critique nord-américain

Joffrey Paillard, Manola Antonioli (dir.)

Dispositifs de résistance spatiale à la ville hostile

Alessia de Biase (dir.), Piero Zanini (dir.), Sara Carlini, (...)

Traces de metropoles #2, traces des quotidiens

Les transformations urbaines au quotidien

Alessia de Biase, Valerie Jouve

Retour de Fordlandia

Colloque et exposition

Sara Carlini, Janet Hetman, Carolina Mudan Marelli, (...)

Ugo Rossi

Forfait 3 jours 2018, du 5 au 7 juin 2018 au LAA

Alessia de Biase (dir.), Juliette Charron, Gwen Rouvillois

After Temporary

lo Squaderno no. 55 – March 2020 | ISSN 1973-9141

Alessia de Biase, Carolina Mudan Marelli, Ornella Zaza

Urban Nature in the Digital Age

From Collective Urban Gardens to Individual Micro-Landscapes

Alessia de Biase, Nancy Ottaviano, Ornella Zaza

Digital Polis

La ville face au numérique : enjeux urbains conjugués au futur