english

Chantiers de réflexion 2013-2021

Par-delà les modèles

Coordination : Olivier Boucheron, Monica Coralli

En anthropologie, la notion de modèle fait référence à son usage dans les sciences, c’est-à-dire à la possibilité d’une mise en relation d’un donné empirique à ce qui en peut être abstrait. Dans le cas des productions spatiales, la matérialité et la visibilité des objets d’étude conduisent cette modélisation. Cependant comme pour tout objet de l’anthropologie, la réalité se dérobe (Izard, 1991) et réduit ces modèles à leurs seules dimensions géométriques et fonctionnelles, en néglige d’autres (historiques, politiques, sociales, économiques …) qui empêcherait d’y voir le processus.

Les modèles architecturaux et urbains, avec lesquels nous ferraillons pour mieux les identifier et les exprimer, sont (ou ont été) révélateurs du changement de rapport entre la ville et le territoire ; ils sont à la fois les productions et les agents d’un macro modèle, aujourd’hui hégémonique à l’échelle planétaire, celui de la société technicienne (Ellul, 1954), née en Occident avec l’avènement de la Modernité. Ce modèle insidieux et systémique, dont on peut de moins en moins se départir, artificialise le monde et contraint les existences sous toutes les latitudes. Identifier l’effet de sa propre activité dans son mouvement (Billeter, 2006) est ainsi la seule façon d’y échapper et de produire des alternatives.

C’est pourquoi ce chantier se propose de se focaliser sur les villes contemporaines où les données collectées peuvent vite devenir obsolètes. L’hic et nunc urbain y est étudié sur un espace souvent très hétérogène, apparemment déterminé par le modèle qui l’a généré, et qui fait encore sens, et par d’autres, qui le contestent au jour le jour en organisant l’autonomie et en (ré)agençant ce qui a été planifié. Nous souhaitons donc questionner la notion de modèle d’une part, dans le moment de sa formulation et de sa formalisation, dans le but d’en rendre explicite le principe-source ainsi que les processus d’imposition et de transformation et, d’autre part, du quotidien, là où les modèles se morcellent en traces et fragments, à la fois reliques de changements passés et indices des inventions en cours (Boucheron, 2006). Ce projet se situe dans le prolongement de travaux menés depuis une quinzaine d’années dans des contextes non-occidentaux sur les manières de faire (la) ville qui se combinent, se superposent ou se juxtaposent, en fonctionnant au sein d’un même espace urbain, « comme effet d’annonce d’autant de villes possibles » (Coralli & Palumbo, 2011) qui peuvent coexister sur un même territoire.

Olivier Boucheron, Maria Anita Palumbo

L’infraordinaire de la Modernité 1 : L’entre-deux barres

Une ethnographie à travers le Monde de la transformation, par les habitants, des ensembles de logements collectifs

Financeurs : Maison des Sciences de l’Homme, LAA, LAVUE Coordination : Olivier Boucheron, Maria Anita Palumbo Date : (...)

Maryam Gharchehdaghi, Brice Gruet (dir.), Mina Saidi-Sharouz (dir.)

Les centres commerciaux : outils de renouvellement urbain ?

Ecole Doctorale : l’ED 395 MCSPP - Université Paris Nanterre Financement : — Directeurs : Brice Gruet Co-directeur : Mina (...)
Ecole Doctorale : ED 395 MCSPP - Université Paris Ouest Nanterre La Défense Directeur : Alessia de Biase Discipline : (...)
Lieu : Salle de séminaires du Laa, Département de Recherche, Ecole Nationale Supérieure de Paris La Villette. Horaire : Un (...)

Olivier Boucheron, Monica Coralli, Ferdinando Fava, (...)

L’entre-deux barres

Une ethnographie de la transformation des ensembles de logements collectifs par leurs habitants

Date : du 27 au 29 avril 2017 Lieu : Cité de l’Architecture et du Patrimoine/ La Courneuve, Moulin Fayvon et ENSA Paris La (...)

Nava Meron

Traverser le seuil de la ville orthodoxe juive.Repères et pratiques de l’entre-soi à travers le cas d’étude d’Elad, Israël

Avis de soutenance de thèse, le 24 janvier 2017 à l’ENSA Paris La Villette

Lieu : Département de recherche de l’ENSA Paris La Villette. Salle 1 Date : 24 Janvier 2017 à 14h Ecole doctorale : Milieux, (...)

Ioana Iosa

Écueils du patrimoine affranchi du territoire à l’heure du numérique :

limites d’une gestion managériale et dématérialisée de châteaux en ruine

Territoire en mouvement, revue de géographie et d’aménagement N°53-54, 2022

Philippe Panerai

La ville de demain

Edition PUF, 2022 Collection La ville en débat

Philippe Panerai

L’ivresse de la feuille blanche

l’Architecture aux Beaux-Arts avant 68

Olivier Boucheron, Monica Coralli, Maria Anita Palumbo

Grande Place

Carnet de terrain à Dakar

23 avril 2015 | Carnet de terrain à Dakar

Olivier Boucheron, Monica Coralli, Maria Anita Palumbo

Liberté(s)

Carnet de terrain à Dakar

22 avril 2015 | Carnet de terrain à Dakar

Olivier Boucheron, Monica Coralli, Maria Anita Palumbo

Salam alikoum

Carnet de terrain à Dakar

21 avril 2015 | Carnet de terrain à Dakar